10 autres techniques pour sortir hors du corps 2/3

  • -
sortir hors de son corps physique

10 autres techniques pour sortir hors du corps 2/3

Technique 11 : Visualisation de formes

Ceci est probablement plus facile à faire confortablement assis dans un fauteuil. Si vous vous asseyez vraiment droit avec un bon appui de tête, et vos bras le long des accoudoirs, vous devriez être capable de vous asseoir pour un certain temps sans vous endormir ou être inconfortablement positionné. Avec vos yeux fermés, visualisez un simple cercle dessiné dans l’espace, devant vos yeux clos. Au début ce sera un peu trouble, mais continuez à vous entraîner jusqu’à ce que vous pouvez mentalement dessiner un cercle parfait. Ensuite, commencez à dessiner un cercle dans d’autres zones de votre esprit. Vous n’avez pas besoin de bouger vos yeux – vous pouvez juste regarder droit devant (avec vos yeux fermés, évidemment) – et vous pourrez bientôt dessiner un univers tout entier. Avec de la pratique, vous serez capable de parfaitement dessiner ce cercle là où vous le souhaitez. Cette technique demande beaucoup de pratique, mais elle est utile à ceux qui ont une grande force de visualisation. Une fois que vous avez maîtrisé le cercle, commencez à inclure une croix à l’intérieur. Ce cercle avec quatre parties est l’ancien symbole des Hopi d’Amérique du Nord, qui l’employaient dans le même but, c’est leur symbole chamanique de la conscience universelle.

Une fois que vous pouvez dessiner ce cercle divisé en quatre parfaitement, n’importe où dans votre esprit ou imagination, alors vous pouvez passer à la pyramide. Commencez avec une simple pyramide tridimensionnelle, quand vous l’avez peaufinée, “tenez”-là pour un moment dans votre esprit et tournez-là. Tentez maintenant de l’inverser – la faire tourner en rond, la colorier, la rendre solide, la faire devenir transparente, en différents matériaux, ou en ajouter deux autres et jongler. Quand vous avez réussi cette étape, lorsque vous pouvez jouer avec ces pyramides mentales n’importe quand, alors commencez à vous dessiner vous-même. Employez les mêmes principes et dessinez-vous là où vous le voulez, dans votre esprit. Commencez par un contour simple en trois dimensions. Une fois que vous pouvez le faire, vous pouvez vous “remplir” de chair, vous rendre vivant et “respirant”. Visionnez-vous en dehors de vous-même. Vous pouvez vous rendre plus grand ou plus petit, vous placer plus près ou plus loin. Quand vous maîtrisez ceci, vous pourriez peut-être vous rendre compte que votre “moi”que vous imaginez est le “moi”qui est “dehors”. Certaines personnes trouvent cette technique trop longue à apprendre et trop compliquée ou n’ont juste pas de persévérance. D’autres, cependant, trouvent que c’est la seule qui marchent pour eux. Elle semble interpeller davantage les artistes et designers – personnes visuelles et créatives.

Technique 12 : Visualisation et désir

Vous pouvez suivre tous les principes de la technique précédente, cependant celle-ci se fonde davantage sur la visualisation d’un désir. Imaginez une orange sur une assiette blanche. Voyez le dans votre esprit. Gardez cette image jusqu’à ce que vous l’ayez examinée de tous les angles de vue. Une fois que vous pouvez “tenir” l’image pour un certain temps, et l’avez vraiment observée, que vous la connaissez et la désirez, vous avez le droit de l’éplucher mentalement. Utilisez tous vos pouvoirs de visualisation pour voir la peau être épluchée, voir les morceaux de zeste soudainement être mis à vif. Goûtez-les. Détachez les quartiers, et imaginez-en un crépiter dans votre bouche. Goûtez-le. Laissez vous saliver, laissez votre esprit goûter l’orange. La possibilités qu’offre cette technique réside en le fait que vous pouvez forcer votre conscience à sortir, se lever, pour chercher une véritable orange – donc, assurez-vous d’en avoir chez vous ! Une projectrice a essayé cette technique pour plusieurs semaines sans succès. Une fois interrogée, elle a admit ne pas aimer les oranges, elles n’en mangeait jamais. Prenez l’initiative : si vous n’aimez pas les oranges, transformez-les en une barre de chocolat ou une tasse de café fraichement préparée – ou n’importe quoi d’autre qui puisse éveiller votre appétit.

Technique 13 : Visualisation d’un mouvement

Vous pouvez suivre tous les mêmes principes que dans les deux précédentes techniques, mais celle-ci se fonde davantage sur la visualisation du mouvement. Imaginez, dans votre espace mental, un disque, de la couleur que vous souhaitez – plat et rond, juste devant vous. Imaginez-le en rotation. Lentement d’abord, puis de plus en plus vite, progressivement. Une fois qu’il a commencé à tourner rapidement, toutes les couleurs vont s’effacer et vous aurez un disque tournant blanc pur. Permettez à toute votre imagination de sortir par cette tâche floue et blanche – laissez là vous transférer hors de vous même, jusqu’à ce que vous soyez “dehors”.

Technique 14 : Compter respirations et battements

Prenez une position détendue, placez les paumes de votre main gauche vers le bas, sur votre thorax, de sorte que vous pouvez sentir ce dernier monter et descendre au gré de vos respirations. Amener votre main droite, et saisissez le poignet de votre main gauche. Déplacez les doigts de votre main gauche jusqu’à ce que vous puissiez prendre votre propre pouls. Quand vous avez trouvé le pouls de votre poignet gauche et que vous le sentez, vous êtes prêts. Commencez par vous détendre complètement. Laissez votre respiration et pouls se ralentir jusqu’à ce qu’ils soient aussi lents qu’ils le seront ensuite. Laissez votre main gauche sentir votre respiration et compter chacun de vos souffles. Si vous pouvez garder votre concentration jusqu’à ce que ayez compté jusqu’à 20 sans perdre le fil, vous êtes prêts pour passer à la seconde partie de l’exercice. Au même moment où vous comptez vos respirations, commencez à compter les battements de votre coeur. Vous devez vérifier en même temps les deux paramètres – compter en même temps. C’est difficile et vous perdrez votre concentration. Un bon truc qui peut vous aider est de prendre une inspiration à seulement un certain nombre de battements du coeur – commencez par 10 battements. Une fois que vous entrez dans un rythme – et celui-là est très ardu, vous constaterez qu’une sensation curieuse accompagne cette technique. C’est comme si vous pouviez sentir le pouls de l’univers, ou la respiration du cosmos. Une fois que cela se produit – et vous serez dans une méditation assez profonde, et il est facile de glisser “dehors”, dans la palpitation de l’univers.

Technique 15 : Rêves lucides

La plupart d’entre nous savons que certains de nos rêves semblent véraces, rêves dans lesquels nous savons que nous rêvons. Vous pouvez les induire. Un rêve lucide est un rêve où, en fait, vous vous réveillez dans votre rêve, et le rêve peut être utilisé pour provoquer une projection. Il y a trois moyens de les induire :

1. Si vous vous réveillez juste après un rêve « normal », (le mieux, c’est après un rêve tôt le matin), sortez du lit immédiatement, n’attendez pas un seul instant. Marchez dans votre chambre à coucher et revisualisez le rêve que vous venez d’avoir. Gardez à l’esprit que quand vous vous recoucherez, vous aurez le même rêve une seconde fois, et cette fois vous serez réveillé au sein de celui-ci. Cette technique est très efficace. Quand vous vous allongerez pour dormir vous devriez vous trouver oniriquement réveillé, et vous pourrez sortir assez rapidement.
2. Pendant le jour, gardez à l’esprit : « Ce soir, je vais avoir un rêve lucide ». Souvenez-vous en tout au long de la journée. Et – ceci est important – faites en sorte de vous demander pendant la journée « Suis-je en train de rêver ? ». Cela pourrait sembler trop facile, mais si vous pouviez ne pas l’oublier pendant une journée entière, j’en serais étonné. Vous devriez trouver une technique pour vous en rappeler – comme écrire un grand « D » sur votre main avec un stylo (D pour « Dream »), ou bien attacher un petit morceau de ficelle autour de votre petit doigt. Chaque fois que vous verrez l’une ou l’autre de ces deux aides visuelles, cela vous rappellera ce que vous êtes censé faire.Quand vous vous coucherez, tenez la ficelle ou touchez le « D » quand vous vous endormez, et si tout va bien, vous aurez programmé votre conscience pour induire un rêve lucide. Une fois que vous êtes dans le rêve, vous pourrez vous rendre compte que le rêve lucide est un essai de l’esprit de rationnel pour expliquer une projection. Dans un rêve lucide vous êtes déjà « dehors ».
3. Programmez votre alarme pour une heure matinale (oui, je sais que cela n’est pas agréable). Quand vous vous endormirez, dites et redites à vous-même : « Quand j’entendrais l’alarme, je serais sorti », ou « Quand j’entendrais l’alarme, j’aurais un rêve lucide ». Cela vous programmera à l’avance. Vous pouvez même essayer de taper votre tête contre l’oreiller juste avant de dormir, en vous disant : « J’aurais un rêve lucide quand l’alarme s’arrêtera ». Vous devriez le faire autant de fois que le chiffre de l’heure que vous avez programmé – programmez pour 4 heure et tapez quatre fois votre tête en répétant quatre fois les instructions.
Technique 16 : Elévation d’énergie

Allongez-vous, détendez-vous complètement. Imaginez que vous êtes composé d’énergie pure. Laissez cette énergie vibrer dans votre imagination, lentement d’abord, puis de plus en plus vite, graduellement. Focalisez-vous sur chaque partie de votre corps en prenant soin de vérifier si celles-ci vrombissent. Laissez l’énergie progressivement s’accumuler jusqu’à ce que vous sentiez tout votre corps vibrer très rapidement. Vous n’avez pas à bouger un seul muscle – tout ceci se fait en imagination. Si vous constatez que vous bougez physiquement, alors vous faîtes fausse route. Quand vous pouvez imaginer cette énergie rapide vibrer dans votre être tout entier, vous pouvez soudainement la libérer – exactement comme une flèche -, la laisser éclater au dessus de votre tête dans de grands flux de pure conscience – et vous serez « dehors ».

Technique 17 : Chakras

Selon le point de vue traditionnel du yoga, nous avons sept chakras ou centres d’énergie situés dans tout le corps. Ces chakras ont besoin d’être entièrement « ouverts » pour que nous puissions nous projeter. Cette technique permet de les ouvrir.

Il existe :

1. Chakra de la base ou chakra racine – situé à la base de la colonne vertébrale. Ce chakra – nommé Muladhara – gouverne nos instincts et notre code génétique. Son symbole est un carré jaune.
2. Chakra pelvien – situé au niveau des parties génitales et connu sous le nom de Swadhistthana. Il régit notre comportement sexuel et l’énergie correspondante. Son symbole est un croissant blanc.
3. Chakra du Plexus Solaire – situé au niveau du plexus et connu sous le nom de Manipuraka. Il gouverne notre magnétisme personnel, notre leadership, et son symbol est un triangle rouge.
4. Chakra du Coeur – situé au dessus du coeur et connu sous le nom d’Anahata. Il gouverne nos émotions et son symbole est un hexagone bleu.
5. Chakra de la gorge – situé au niveau de la gorge et connu sous le nom de Vishuddha. Il gouverne nos capacités de communication et son symbole est un cercle blanc.
6. Chakra frontal – situé entre les sourcils et connu sous le nom d’Ajna. Il régit notre intellect et son symbole est un triangle blanc.
7. Chakra coronal – Situé sur la tête et connu sous le nom de Sahasrara. Il régit notre spiritualité et son symbole est une fleur blanche de lotus.
Les divers systèmes de yoga donneront des symboles ou couleurs – ou même des noms légèrement différents. A ce stade, ce n’est pas important : nous employons les chakras seulement comme outil pour la projection. Vous avez besoin de vous allonger dans une position détendue. Imaginez que chaque chakra que vous avez a un petit sac ou poche dessinée, étroite et fermée avec une corde serrée. Visualisez lentement chaque chakra – en commençant par le bas – et imaginez que le sac s’ouvre. Imaginez que la corde se desserre, que le sac est en train de s’ouvrir complètement, et que le symbole du chakra émerge du sac et se tient au dessus de lui. Cette technique permet d’ouvrir les chakras. Une fois qu’ils sont ouverts – et ils devraient être ouverts si vous avez bien suivi l’ordre d’ouverture, de bas en haut, du racine au coronal, il y aura un courant d’énergie qui s’accumulera lentement au niveau du chakra racine, au fur et à mesure, jusqu’à ce qu’elle émerge du chakra couronne au dessus de la tête. Ce flux d’énergie devrait porter votre conscience avec elle et vous serez sorti. Que vous sortiez ou pas, c’est important d’inverser le processus avant de vous relever. Imaginez chacun des symboles remis dans leurs sacs, serrés à nouveau.

Technique 18 : Lourdeur/Légèreté

Allongez-vous et détendez-vous entièrement. Imaginez, au fur et à mesure que vous vous relaxez, que vous devenez lentement, énormément lourd. Toutes les cellules de votre être doivent être concentrées à cette unique pensée. Vous n’avez jamais été aussi lourd, percevez chaque muscle, chaque membre, chaque partie de votre corps peser, vous tirer vers le bas par leur poids. Juste au moment où vous ne pouvez plus supporter davantage de poids, renversez soudainement le processus et imaginez que vous êtes soudainement et nettement plus léger que l’air. Imaginez que vous ne pesez rien du tout. Vous devriez constater que votre conscience est simplement en train de monter vers le haut puis aller dehors. Vous pouvez comparer cette technique aux sensations lorsque vous êtes dans un ascenseur – reconnaissez cette sensation lorsque l’ascenseur monte rapidement et ensuite, lorsque vous vous sentez très léger, comme si vous pouviez flotter, quand l’ascenseur s’arrête soudainement.

Technique 19 : S’interroger

Pour cette technique, vous pouvez vous asseoir ou vous allonger. Attendez jusqu’à ce que vous soyez complètement détendus, dans un état rêveur, sans ne rien penser en particulier. Quand vous avez atteint cet état vous pouvez vous poser des questions sur vous-même. Des questions importantes telles que : Qui suis-je ? Pourquoi suis-je ici ? Quel est le sens de ma vie ? Si vous le demandez soudainement et avec une grande profondeur, on pourra constater que cela peut être déstabilisant pour votre conscience, qui ainsi court-circuitée sortira promptement du corps physique. Cette technique semble mieux marcher avec de jeunes personnes – celles qui se posent ces questions d’habitude. Les personnes plus âgées auront cherché des réponses et ne se posent plus ces questions – réponses qui, par ailleurs, sont peut-être fausses.

Technique 20 : Ruses

Il y a plusieurs manières de duper votre conscience pour sortir hors de votre corps.

Se déplacer rapidement et s’arrêter – vous pouvez essayer de courir vite puis de vous arrêter soudainement, et observez les effets sur votre conscience. Elle pourrait continuer toute seule pour quelques instants avant de réaliser que vous vous êtes arrêté.

Le miroir – Trouvez un de ces miroirs qui fait excessivement grossir. Si vous vous tenez assez loin, à la bonne distance, vous pourrez vous voir à l’envers. Observez vous longuement et essayez de convaincre votre conscience que vous n’êtes pas dans le bon sens. Parfois cela arrive qu’elle tente de se retourner et se replacer dans le sens qu’elle suppose être le bon.
Tourner en rond – Si vous vous levez et restez immobile pour un moment, et ensuite soudainement vous retourner, vous pourriez constater que votre conscience n’a pas suivi le mouvement et est expulsée un instant.
Vertige – Vous pouvez essayer la technique des soufis utilisée par les Derviches Tourneurs. Tournez simplement sur vous-même jusqu’à ce que vous soyez complètement étourdi, et arrêtez soudainement. Vous pourriez tomber, donc faîtes attention, mais vous pouvez également constater que votre conscience continue à tournoyer alors que vous vous êtes arrêté.
Moi dehors, toi dedans – Concentre-vous simplement très intensément sur l’idée que vous êtes déjà « sorti ». Convainquez votre conscience qu’elle se trouve dans le mauvais corps – et elle pourrait essayer de changer de corps. N’employez aucune visualisation, l’astuce, c’est juste d’y penser suffisamment fort.
Hamac – Si vous avez un hamac vous pouvez vous y mettre à l’envers. Devenez flasque, parfaitement détendu, le hamac se balançant doucement. Vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’imagination pour vous sentir voler. A la fin de chaque balancement, essayez d’imaginer que vous continuez sur votre lancée et que le hamac ne vous fait pas revenir. Si vous avez un jardin avec un grand arbre, essayez de caler une corde en hauteur, et d’être allongé face au sol – et voyez quels effets cela peut vous procurer.
Rêve de vol – Quand vous allez vous endormir, avec vos yeux fermés, imaginez simplement que vous ne touchez pas votre lit. Imaginez que vous êtes complètement libre dans l’espace, que vous rêvez et volez. C’est d’une facilité incroyable. Une fois que vous sentez comme si vous flottiez au loin, c’est un peu comme cela que vous seriez.
Avoir soif – Avant la détente, mangez une quelque nourriture salée comme des chips. Ne buvez rien avant la projection. Une fois que vous êtes détendus, imaginez que vous allez chercher une boisson. Si votre soif est assez grande vous pourriez vous découvrir dans la cuisine en train de chercher une boisson en ayant laissé derrière vous votre corps physique. Cette technique n’est pas très plaisante mais elle semble fonctionner parfois.

Yoan Mryo

Yoan Mryo

Fondateur de yoan-mryo.com, et auteur du livre "Devenez un glisseur hors frontières".
Il a cœur de vous proposer des ressources de qualité pour vous aider dans la compréhension et la pratique du mieux être avec des outils permettant de vivre des états modifiés de la conscience.
Yoan Mryo
Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles, accédez à des ressources exclusives et telechargez le livre d'observation expérimentale de douze années de voyage astral. Plus de 1000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

 

Pour partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageShare on RedditEmail this to someonePrint this page

About Author

Yoan Mryo

Fondateur de yoan-mryo.com, et auteur du livre "Devenez un glisseur hors frontières". Il a cœur de vous proposer des ressources de qualité pour vous aider dans la compréhension et la pratique du mieux être avec des outils permettant de vivre des états modifiés de la conscience.