Le conte de la petite fille qui ne trouvait pas son chemin

  • -
sortie hors du corps

Le conte de la petite fille qui ne trouvait pas son chemin

Category : AIR , EAU , OUTILS , TECHNIQUES , TERRE , THÈMES DU BLOG

Spécialité en hypnose Ericksonienne, ce conte et ses métaphores permet d’améliorer le flux des pensées pour se réorienter vers un mieux être significatif.

Le texte:

Il y a bien longtemps, dans un point lointain de l’univers, une planète bien différente de toutes les autres. Les habitants de cette planète avaient la particularité de se nourrir de mots pour alimenter leurs vies, et comme dans tous les peuples, ce rôle était confié aux parents de chaque enfant.

L’histoire raconte qu’un soir à l’orée du bois, dans une grotte sombre et noire, une jeune femme apeurée et meurtrie par la vie, mit au monde une petite fille prénommée INOMRAH.

Ce n’était pas une enfant comme les autres, elle avait une sensibilité plus importante que celle des autres enfants, un cœur si pur, rempli de lumière qu’elle en illuminait la grotte obscure.

Sa mère en posant son regard sur ce petit être rayonnant, prit peur, peur de voir tant de beauté et d’harmonie. Elle ne se reconnaissait pas dans sa fille.

Elle comprit que sa noirceur du cœur, l’étouffait de l’intérieur et pourrait la tuer rapidement.

Elle décida de nourrir sa fille de ces maux afin de rallonger sa vie et mourir bien vieille.

Elle prit son bébé et l’emmena sur son chemin des mots obscurs.

Elle ramassa le premier qu’elle trouva sur sa route FIDELITE auquel elle mélangea le mot MAMAN, afin de créer le premier aliment pour son enfant.

Elle ouvrit la petite bouche d’Inomrah, si délicate, lui enfonça avec violence ce nutriment bien trop lourd pour ce petit être.

Elle continua d’avancer sur cette route chaotique, en collectant tous les maux qu’elle trouvait :

PEUR- ECHEC – NULITE – ANGOISSE – DEPRESSION ; des mots de plus en plus long, de plus en plus indigestes.

Et c’est ainsi qu’elle grandit, ne connaissant qu’un seul sentier pour s’alimenter.

Au fil du temps, elle était de plus en plus éreintée et anémiée, comme emprisonnée sur un chemin qui devenait de plus en plus sombre et paralysant.

Pourtant, Inomrah savait qu’il existait d’autres endroits pour nourrir sa vie, mais elle était épuisée, fragilisée, alourdie par le dernier aliment qu’elle avait consommé : MALADIE.

Un jour, lorsqu’elle se réveilla, elle entendit un son qui résonnait de l’intérieur, un son si pur, si mélodieux.

Surprise, elle referma ses yeux pour percevoir avec clarté, cet écho qu’elle entendait.

  • PAR– Part – Part, déchiffrait-elle ;
  • KI, qui me parle ? répondit-elle
  • Je suis le SON, le son de ton cœur.
  • Que veux-tu ? Je ne comprends pas ton message dit timidement Inomrah.
  • Part de ce chemin qui nous empoisonne la vie et qui nous tue à petit feu.

Inomrah répondit : «  Je suis fatiguée, mon corps est faible, j’ai de plus en plus de mal à me déplacer, je n’ai même plus de larmes pour pleurer ; Il fait noir et froid j’ai peur, et je n’ai plus d’énergie.

  • Je vais t’aider, suggéra le petit cœur ; je garde précieusement, bien au chaud à côté de moi, FORCE ET COURAGE depuis le jour de notre naissance, ils alimentent la lumière qui est en moi, je vais les faire remonter.

Le petit cœur stoppa son dialogue. Il saisit FORCE et COURAGE, les fusionna et l’alchimie opéra. Il fit jaillir une lumière si pure, si étincelante qu’elle créa une boule d’énergie qui se positionna naturellement au dessus de l’épaule d’Inomrah.

Cette source de chaleur, brillante de mille feux, se mit à éclairer le chemin. Inomrah sentit la puissance de Force et Courage, que tout son corps se redressa, et ses pieds se remirent à marcher ;

Au bout de plusieurs heures de marches, elle arriva à un croissement. Régénérée de cette source nouvelle, instinctivement, elle décida de changer de chemin. Après quelques pas, son regard se figea.

Elle vit : AMOUR- BEAUTE –AMITIE – CONFIANCE – PARTAGE – qui brillaient de mille éclats.

« J’ai trouvé le chemin des plus beaux joyaux du monde » pensa-t-elle.

Elle les ramassa, les dégusta en appréciant chaque saveur, et guérit, ainsi, les maux de son cœur. Le petit cœur grandit, grandit et devint un magnifique soleil qui ne cessa de briller.

Et depuis ce jour, le sentier des joyaux du monde reste éclairé afin de guider tous les parents et les enfants sur le chemin des mots et appendre ainsi l’art culinaire de l’alimentation.

Yoan Mryo

Yoan Mryo

Fondateur de yoan-mryo.com, et auteur du livre "Devenez un glisseur hors frontières".
Il a cœur de vous proposer des ressources de qualité pour vous aider dans la compréhension et la pratique du mieux être avec des outils permettant de vivre des états modifiés de la conscience.
Yoan Mryo
Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles, accédez à des ressources exclusives et telechargez le livre d'observation expérimentale de douze années de voyage astral. Plus de 1000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

 

Pour partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageShare on RedditEmail this to someonePrint this page

About Author

Yoan Mryo

Fondateur de yoan-mryo.com, et auteur du livre "Devenez un glisseur hors frontières". Il a cœur de vous proposer des ressources de qualité pour vous aider dans la compréhension et la pratique du mieux être avec des outils permettant de vivre des états modifiés de la conscience.