Comment faire un voyage astral? Niveau Expert
4.9 (97.78%) 9 votes

Pour mieux naviguer sur cette page, je vous propose ces quelques liens pour accéder à l’essentiel plus rapidement:

 

Je souhaite dans cet article, vous partager sans prétentions la façon de faire un voyage astral en niveau expert,


hypnose en ligne ou a distanceCoucou! Vous avez envie que l'on se rencontre dans un but thérapeutique ou spirituel? Je vous propose des séances en ligne par webcam ou chez vous sur le secteur de la Charente Maritime. RDV sur le menu du site en allant dans consultation. @tout de suite

Un partage simple, qui va droit au but, et sans accompagnement oral avec techniques ou protocoles de type méditation guidée, d’où la notion d’expert dans le titre.

Et en effet, je vous invite à capter l’idée ou l’essence de ce message afin de l’ajuster au mieux à votre sensibilité dans vos tentatives.

Tentatives qui ne seront bientôt plus, car vous allez pouvoir identifier à quel moment vous pouvez encore vous améliorer.

Partons du principe qui n’est pas une vérité en soit mais qui permet de mieux comprendre le phénomène du voyage astral; partons du principe que la conscience associé le plus souvent dans la vie quotidienne au corps physique et mental est capable d’en sortir pour s’associer à un autre corps plus subtil en toute lucidité.

On pourrait appeler ça vulgairement le voyage astral, plus pour le côté astre qui est une métaphore pour signifier le lointain voir inaccessible.

Alors, comment effectuer ce voyage en toute lucidité, en toute maîtrise ?

Comme évoqué précédemment, la conscience est associé au corps physique habituellement, de là à même croire, qu’on est ce visage, ces mains… Et même parfois la conscience trop identifié à ce corps, par le biais du mental développe toutes sortes de complexes car instinctivement on sait qu’on est bien plus.

C’est l’association et l’identification, ce mariage très intime qui souvent créé des blocages dans les voyages.

Car comment être plus si je suis toujours ça, même dans les rêves soit dit en passant. Servons nous de ce problème comme d’une réponse évidente pour s’extraire de cette matrice corporelle.

1-PHYSIQUE

Pratiquez une relaxation physique que vous connaissez:

  • yoga,
  • KI gong,
  • sophrologie comme la méthode jacobson où on tend progressivement puis relâche chaque muscle du corps,
  • technique respiratoire : comme où l’on inspire, puis expire plus longuement pour rester poumon à vide quelques secondes,

Puis suite à cette relaxation physique provoquée, vous éteignez vos sens, dans la volonté de ne pas les stimuler pour les endormir:

  • Mettez vous dans la peine ombre : la vue
  • Pas de musique ou de son particulier,
  • utilisez des boules quies ou un casque de chantier, l’ouïe,
  • Pas d’encens, de parfum, d’huiles essentielles : l’odorat,
  • Pour le goût, évidemment pas de nourriture ou de menthe ou je ne sais quoi dans la bouche,
  • Et pour le toucher, une petite couverture qui induit la protection dans le sommeil est la bienvenue, des vêtements amples et pas de bijoux ou montre.

Donc pour ce corps physique, vous l’avez relaxé, vous l’avez préparé, vous l’allongez, votre respiration est profonde comme si vous étiez déjà en train de ronfler.

Et là vont venir les petits tripotages et mouvements, auxquelles il ne faudra jamais céder. On laisse les grattes nez, figures, fesses et autres.

Si vous avez envie de vous tourner, de remuer, vous restez surtout dans votre position ! Sur le dos idéalement.

2-MENTAL

Nous avons évoquer cette première partie qui est la plus facile, la suivante est particulière car pour un occidental c’est très compliqué.

Je vous présente le mental!

Si chouchouté depuis l’enfance dès notre arrivée sur les bancs d’école.

Tous, les concepts, la logique, les blessures, les critiques, les masturbations et nœuds au cerveau y sont présents et favorisés par la société et notre entourage.

On part du principe que votre corps physique est relaxé et comme en hypnose Elmanienne on va relaxer dans cette seconde partie le mental.

Sauf qu’on va pas utiliser le mental pour se relaxer lui même, bien que vous y êtes identifié car dissocié du corps physique.

En effet vous ne prêtez déjà plus guère d’attention, car vous en avez prit soin, il est relaxation, il est bien, il fait son petit dodo et vous le retrouverez après.

L’idée est la même pour le mental où l’on va prendre soin lui, lui faire son petit bisous, pour le retrouverez ensuite.

Ne croyez pas qu’on devient bête et qu’il n’y a plus d’intelligence à laisser son mental, c’est juste qu’on se délaisse de la partie égotique.

Et dans cette libération, continuer le voyage.

Alors comment faire pour relaxer le mental ?

Dans un premier temps, abandonnez toutes formes d’imagination sinon c’est le risque premier de faire une sortie de corps dans le subconscient, faire un rêve lucide…j’en passe et des meilleurs.

Nous allons pour relaxer mental, utiliser deux sens qui ne sont plus stimulé par des stimulations externes de l’environnement tel qu’un voisin qui klaxonne, un téléphone qui vibre ou la lumière du jour trop insistante.

Le toucher, le goût et l’odorat sont un peu moins partie vivante du mental. Car lorsque nous pensons, bien souvent on se parle dans sa tête ou nous avons des images sur l’écran mental.

L’univers chante et nous n’entendons rien, affirment des sages indiens qui pratiquent le yoga surat shabda. Habitué à vivre dans un vacarme incessant, nous n’entendons plus grand-chose. Or, pour entendre les sons les plus subtils et se connecter à ces corps plus subtils au passage,il faut commencer par prêter une oreille attentive à tous les bruits qui nous entourent.

Pour cela, vous pouvez ouvrir vos oreilles aux sons environnants, les plus proches comme les plus éloignés sans les classer dans la catégories agréables ou désagréables. On les reçoit sans porter de jugement de valeur. Puis on perçoit de plus en plus loin, jusqu’aux sons les plus éloignés et les plus subtils.

Bien souvent, à ce niveau, on se décale du mental et on peut sentir une ouverture dans la région du cœur accompagné de chaleur.

Cet espace dantian dit réserve de stockage énergétique s’ouvre et l’énergie vitale, le ki ou prana commence à se mettre en route, avec un taux vibratoire qui augmente.

Concernant la vue, vos paupières physiques sont fermées, techniquement vous ne voyiez que du noir, mais si vous êtes attentifs dans ce noir on peut percevoir des flashs lumineux, des orbes, des vagues, de la lumière, des couleurs…

Et je vous renvois si vous voulez en savoir plus à un article que j’ai écris sur le sujet que vous retrouverez dans la description.

Cette vue est bien entendue relié à tout ce qui concerne la glande pinéale, pituitaire, les hallucinations ou pas, la DMT, et encore un dantian qui est cette réserve énergétique bien sympathique activé par cette simple attention.

Et d’ailleurs, quoi qu’il en soit aussi bien dans la vue que pour l’ouïe, l’idée est d’être attentif au plus subtil, ce qui permet de sortir de ses pensées.

Ce qu’on peut faire aussi à ce niveau est de faire une sortie sur le plan mental, où l’on rentre complétement dans le son ou dans une image qui s’est formé dans le visuel.

Par exemple, je sélectionne un flash insistant, je zoome dessus et c’est comme si j’effectuais une petite pression pour rentrer dedans.

Autre façon de faire pour relaxer le mental sans utiliser son imagination, c’est de ne prêter attention à aucune pensées et on se situe sur une position d’être, une attitude face à.

Avec mon téléphone, je suis sur Facebook, dans le fil d’actualité, je fais défiler les posts de mes contacts, parfois je met un like mais si je m’arrête à une actu, mon attention et mon énergie font que dans mon espace temps tout est invitation pour continuer cette synergie, où je vais pouvoir lire les commentaires des autres, m’intéresser à des articles proposés, interagir avec cet ami présent dans mon mur.

Alors que si sur Facebook, je continue à faire défiler, très rapidement j’arrive à des actus déjà consulté et je finis par éteindre mon téléphone.

C’est pareil pour le mental, faites défiler vos pensées sans prêter attention à aucune.

Il existe bien sur d’autres méthodes, mais celle que je vous évoque se place à un bon niveau d’efficacité.

3-ENERGIE

Et nous arrivons maintenant à la troisième et dernière partie qui concerne l’énergétique consistant simplement à percevoir une sensation qui n’est pas tout à fait le corps physique mais pourtant si proche. En ésotérisme on pourrait évoquer le corps éthérique, où l’holochakra pour l’iac.

Une perceptions inhabituelle qui vous indique que votre corps subtil, votre corps de lumière, votre corps astral commence à être aligné.

Et si vous abordez ce sujet pour la première fois, vous allez très vite vous rappeler que vous perceviez ces sensations lors de vos nuits pendant votre enfance.

Une sensation énergétique est celle ou par exemple on ressent un membre gonfler.

Lorsque j’étais petit très souvent la nuit, ça commençait comme une sensation de quelqu’un qui frottait mes paumes de main avec un chiffon ce qui m’invitait à ressentir une sorte de prise de volume de la main, de douce chaleur aussi qui suffisait de laisser englober progressivement tout les corps.

Et comme une graine dans un verre vide, si on le remplit d’eau la graine sort, en l’occurrence la conscience pour la graine, le verre pour le corps physique et l’eau pour le corps énergétique.

Il y’a une autre sensation énergétique fréquente et presque automatique si on nage un moment dans la mer, où que l’on a fait du bateau, où que l’on s’est laissé bercé par l’eau sur un matelas gonflable. C’est cette sensation de flotter à peine rentré dans son lit. Où l’on peut se sentir bouger d’un coté puis de l’autre.

Et dans ce mouvement de balancier, dans lequel une nouvelle fois, on accueil et on rentre dedans en toute sérénité ce qui l’amplifie,

à un moment la balance est tellement forte que pouf la conscience est sortie.

Ensuite il y’a deux autres sensations couramment induites entre autre en hypnose profonde où l’on provoque la sensation de chute ou de flotter.

Si vous ressentez votre corps extrêmement lourd, continuez à vous laissez vous enfoncer toujours plus profondément.

Même état d’esprit dans le cas de la légèreté où l’on se laisse porter en toute sérénité.

Il y’a aussi le fait de sentir son corps qui vibre intensément d’un seul coup, ce qui vous inviterais à vous laisser aller dans l’intensité des vibrations sur le temps et leur profondeur.

Si je peux résumer, sur ce plan énergétique, on laisse faire en toute sérénité, et dans cet accueil et attitude, tout s’amplifie naturellement.

Un voyage astral pour les experts car il demande de la confiance en soi dans ses multiples aspects pour dissocier la conscience du mental et physique, mais c’est aussi la pratique la plus intéressante sur la durée!

Lao Tseu, disait: “un chemin de mille lieues commence par un premier pas.”

Je vous invite à faire ce premier pas en paix et avec joie.

https://youtu.be/9XC2D9zxaq8

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

ebook de yoan mryoRecevez gratuitement les prochains articles, accédez à des ressources exclusives et telechargez l'ebook: Rêve en conscience, qui offre une multitude de conseils pour favoriser la lucidité onirique. Plus de 1000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?