Connaissez vous cet extrait qui fait froid dans le dos?
4.8 (96.36%) 11 votes

Quand je vous partage le fait que l’hypnose est général! Et si elle était instrumentalisé à plus grande échelle? On est plus face à un thérapeute en cabinet, ou un hypnotiseur de spectacle, non, là c’est un modèle d’actions prédéfinies pour un influencer une masse d’individus. Notre mental est comme notre corps physique qui ce dernier est le même pour tous dans ces grandes lignes, un cœur qui bat, des poumons qui respirent, le sang rouge qui coule… coule qui nous rend sérieux. Ah non c’était pas les paroles d’Alliage 😅

Trève de grand moment musicale et surtout pour soulager les oreilles qui apprécient plutôt le 432 hz, voici ce fameux extrait tiré d’un livre de 1956 quand même, et qui mérite qu’on s’y attarde car à mon sens, et on est en plein dedans.


hypnose en ligne ou a distanceCoucou! Vous avez envie que l'on se rencontre dans un but thérapeutique ou spirituel? Je vous propose des séances en ligne par webcam ou chez vous sur le secteur de la Charente Maritime. RDV sur le menu du site en allant dans consultation. @tout de suite

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes.

L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif.

Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux.

En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur.

L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutiennent devront ensuite être traités comme tels. »
L’obsolescence de l’homme : Sur l’âme à l’époque de la deuxième révolution industrielle, 1956

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

ebook de yoan mryoRecevez gratuitement les prochains articles, accédez à des ressources exclusives et telechargez l'ebook: Rêve en conscience, qui offre une multitude de conseils pour favoriser la lucidité onirique. Plus de 1000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?