Faire son hypnose profonde à la maison
4.9 (97.14%) 7 votes

Pour parvenir à l’acte d’auto-hypnose lui-même trois étapes sont nécessaires.

La première étape est appelée induction et son objectif est d’atteindre l’état de relaxation initial. La relaxation peut se comparer à l’argent : lorsque vous en avez un peu, il est plus facile d’en obtenir davantage; mais il faut un peu d’énergie pour obtenir la somme de départ. Il existe de nombreuses méthodes d’induction simples et efficaces.

A la suite de l’induction, une méthode d’approfondissement est employée pour augmenter la relaxation et réduire ainsi le champ d’action de l’esprit conscient, ce qui vous rend plus ouvert à la suggestion. Ce stade est suivi du plateau de transition, lieu de repos confortable et familier où vous “toucher le fond” avant de ressortir de l’hypnose ou de progresser vers un but spécifique. Vous pouvez également vous endormir directement si vous le souhaitez.

Il existe de nombreuses manières pour atteindre chacune de ces trois étapes. Vous pouvez au début expérimenter diverses méthodes. Après un certain temps, vous vous rendrez certainement compte de celles qui fonctionnent le mieux pour vous. Il vaut mieux en fin de compte s’en tenir à une ou deux méthodes seulement pour chaque étape. Le fait d’employer la fa même méthode à chaque fois vous aidera à atteindre l’état d’hypnose plus rapidement et plus efficacement.

 

1- Voici quelques-unes des méthodes d’induction les plus éprouvées et les plus efficaces qui s’offrent à vous:

 

 

  • Fixation des yeux

 

Dans cette méthode d’une grande simplicité, il vous suffit de regarder fixement un objet; vous pouvez choisir un point sur le mur, une bougie allumée, ou tout ce qui répond à votre fantaisie. Un petit objet discret, qu’il est facile de fixer, convient généralement le mieux. Il est peut être près de vous ou de l’autre côté de la pièce. Expérimentez pour savoir quelle distance vous semble la plus appropriée. Observez l’objet en détail, en notant les subtilités de ses formes, de sa couleur et de l’éclairage. Fixez-le pendant quelques minutes, jusqu’à ce que vous vous sentiez fatigué de le regarder ou que vous en ayez vraiment assez. Certaines personnes souhaiteront fixer l’objet pendant plus longtemps; d’autres au contraire, et en particulier celles qui sont plus expérimentées, peuvent n’avoir besoin que de quelques secondes. Lorsque vous sentez que cela suffit fermez les yeux, inspirez et expirez profondément plusieurs fois; remarquez combien vous vous sentez plus décontracté que lorsque vous avez commencé. (Toutes les méthodes d’induction indiquées doivent s’achever par la fermeture des yeux et la respiration profonde.)

 

 

  • Convergence

 

La convergence est une variante de la méthode précédente, dans laquelle l’objet est à moins de quinze centimètre des yeux. Il peut même s’agir du bout de votre nez. Cela crée une certaine tension dans les muscles des yeux, de sorte que la relaxation est encore plus nette quand vous cessez. En dehors de cela, procédez comme indiqué ci-dessus.

 

 

  • Regarde vers le haut

 

Cette technique, qui se rapproche de la convergence, et encore plus efficace. La tête est droite les yeux dirigés aussi haut que possible, de telle sorte que vous regardez vos sourcils. Un léger inconfort peut en résulter c’est exactement ce qu’il faut rechercher. Lorsque vous regardez vers le haut, les muscles des yeux se met à vibrer entre parenthèses plusieurs battements de seconde virgule avec une fréquence semblable à celle des ondes alpha qui accompagne un état d’esprit calme mais vigilant, adéquate pour l’hypnose. Les images des saints et des grands mystiques les montre souvent avec les yeux dans cette position. Il s’agit sans doute d’une ancienne méthode d’accession à un état de méditation. Cette méthode est peut-être également utile lorsque l’on désire trouver une information oublié. Poser à quelqu’un une question qui exige un effort de mémoire, et observer combien de fois il lui arrive de lever les yeux.

 

 

  • Monotonie

 

Il s’agit d’une technique bien connue, qui comporte de nombreuses possibilités de variation. Tout processus répétitif au rythme régulier temps, si on se concentre sur lui pendant quelques temps, à rétrécir le chant de la conscience et a provoqué un état hypnotique. Ce schéma peut-être auditif comme dans le cas d’une horloge d’un métronome, ou de l’eau qui s’égoutte point il vous suffit d’écouter le son, de vous en pénétrer, et de laisser tout le reste disparaître à l’arrière-plan. Un stimulus visuel monotone fonctionne exactement de la même façon. Regarder fixement un objet avec un pendule jusqu’à ce que vous fatiguer de sa monotonie poings fermés alors les yeux et goûter le plaisir de la relaxation. Le célèbre hypnotiseur James Esdaile employait cette technique en faisant passer ses mains de façon répétitive devant les yeux du sujet hypnotique. Aujourd’hui encore, les gens associent ces gestes spectaculaires à l’hypnose, sans se rendre compte que c’est tout simplement de la monotonie qui hypnotise.

 

  • Mélopée

Lorsque le processus répétitif et verbale provient du sujet lui-même, le résultat est ce qu’on appelle une mélopée. Au cours des siècles presque toutes les religions ont utilisé le pouvoir de la répétition rythmée à l’infini des mots, sur un ton aigu et monotone généralement, ce qui apaise le corps et l’esprit. Certains mots semblent particulièrement efficaces, de par la qualité de leur son où des suggestions spirituelles de leur sens. Les mélopée peuvent-être particulièrement adaptées dans le cadre d’un groupe. Choisissez n’importe quel mot, syllabe ou expression, dans n’importe quelle langue. Répéter le fort et lentement, encore et encore, jusqu’à ce que vous sentiez suffisamment relaxer pour fermer les yeux.

 

 

  • Prière

 

Les prières qui est aident à atteindre l’ état d’hypnose sont les prières brèves et répéter, associés souvent au Rosaire. L’Église orthodoxe emploie de tel prière, les moines passent parfois des jours, des semaines, voire des années à répéter sans cesse :”Seigneur Jésus-Christ, prends pitié de moi.”

Comme dans la mélopée, les mots de la prière possède une grande valeur de suggestion. Il est évident que vous devez faire en sorte de vous isoler complètement., mais si vous vous sentez à l’aise dans la prière, elle constitue une bonne méthode d’induction.

 

 

  • Mantra

 

Lorsque le rythme verbale est intériorisé au lieu d’être énoncé, la mélopée devient un mantra. De nombreuses personnes répète tranquillement simplement un mot ou une expression en sanscrit en eux-mêmes, afin d’atteindre un état méditatif. Il n’est pas besoin pour provoquer l’hypnose d’employés une langue ou un mot particulier. Le mot “un “conviendra tout aussi bien que “on”, a moins que vos convictions ne confère un fort pouvoir de suggestion à certains mots. Si vous employez un mantra en tant que technique d’induction, asseyez-vous confortablement dans une pièce où vous êtes sûr de ne pas être dérangé et choisissez est un mot ou une syllabe que vous aimez répéter intérieurement, en laissant votre esprit se concentrer naturellement et sans effort sur le mantra, jusqu’à ce que vous sentiez prêt à passer à la phase suivante. Les habitués de la méditation peuvent atteindre l’état d’hypnose en méditant quelques minutes avant de passer à une technique d’approfondissement.

 

 

  • Lévitation des mains

 

En position assise, poser confortablement la main sur le genou. Regarder un point particulier de votre main. Imaginer alors que votre main devient très légère, de plus en plus légère. Vous pouvez imaginer qu’elle est rempli d’hélium, ou qu’elle est soutenu par des ballons de baudruche. Vous la sentirez devenir si légère qu’elle commencera à se lever d’elle-même sans que vous ayez à forcer. Toujours plus légère, votre main s’élève jusqu’à vous toucher le visage près des yeux. Vous fermez alors les yeux. Laissez alors retomber la main sur le genou, et relaxez vous. Cette méthode peut constituer un puissant outil d’induction pour de nombreuses personnes; elle augmente la suggestibilité tout en vous montrant ce que peut faire la suggestion. Il est très important de bien la maîtriser avant de passer à son application.

 

 

  • Faiblesse musculaire

 

Cette méthode se rapproche de la précédente. Placez vos mains sur les genoux et serrés les doigts de vos deux mains. Imaginez qu’ils sont collés les uns aux autres et qui sont réellement inséparables. Tirer légèrement sur vos doigts vous remarquez que l’on peut effectivement ne pas les séparer. Vous imaginez que quelle que soit la volonté que vous avez de les séparer, il vous sera impossible de le faire en essayant plus longtemps, vous vous le prouverez aisément. Alors, quand vous vous êtes démontré quel est le pouvoir de l’autosuggestion, vous fermez les yeux, vous vous relaxer à fond, et vous laissez vos mains se desserrer lentement.

 

 

  • Roulement de tête

 

Cette méthode, souvent utilisé en hypnose de groupe, et utile pour ceux qui éprouve des difficultés avec les autres méthodes, parce qu’elle implique un mouvement physique qui aide à la relaxation. Confortablement assis, tête droite, relaxez vous et laissez vos yeux se fermer. L‘image mentale du cou devenant mou vous vient à l’esprit. Afin d’augmenter cette impression, faites rouler votre tête.

A mesure qu’elle décrit des cercles, vous la sentez devenir de plus en plus lourde alors que les muscles de votre cou deviennent de plus en plus mous et relâchés. Continuez pendant quelques minutes, puis arrêtez-vous avec la tête dans sa position la plus confortable, avant de passer à la technique d’approfondissement.

 

Ce sont là que quelques-unes des méthodes d’induction possible. Rappelez-vous que vous pouvez mettre au point vos propres variantes, expérimentez, pour enfin vous en remettre à une ou deux méthodes favorites. Certaines personnes peuvent connaître un état de profonde relaxation par la seule méthode d’induction. Pour la plupart des gens, cependant, les méthodes d’approfondissement sont un important moyen d’aller plus loin dans l’hypnose et de rendre l’esprit plus ouvert à la suggestion. L’esprit étant déjà relaxé, il est alors plus facile d’aller plus en profondeur. Contentez-vous de vous relaxer et laisser se produire ce qui suit sans vous demander si cela marche ou pas, si ceci ou cela est censé se produire ou pas. La meilleure attitude est de considérer que l’État atteint à un moment donné est parfaitement satisfaisante dans l’optique de l’objectif poursuivi. Vous n’avez pas besoin de faire des efforts; l’effort est la négation de la relaxation.

retrouver mémoire et améliorer ses capacités de mémorisation

2- Voici donc quelques méthodes d’approfondissement

 

 

  • Méthode de respiration

 

À la suite de l’induction, vos yeux sont maintenant clos et votre corps plus relaxée. Vous commencez à inspirer profondément, en remarquant combien il est relaxant d’expirer. Laissez votre esprit se concentrer sur la respiration. Après quelques respirations, vous commencez à compter celle-ci tout en continuant à goûter le plaisir de chaque expiration. Vous vous dites que chaque respiration vous apporte un surcroît de relaxation. Faites un travail de suggestion: au moment où vous atteindrez 10, vous serez dans un état de relaxation très profond, chaque nombre suivant vous entraînant plus profondément. Vous vous relaxer à cause de la suggestion, mais aussi pour des raisons physiologiques. Une respiration profonde provoque une hyperventilation, ce qui signifie qu’il y a moins de dioxyde de carbone dans le sang ce processus affectent l’équilibre des acides et des bases dans le corps, et procure une qualité de légèreté mentale et un apaisement des émotions. À chaque fois qu’au cours de la journée vous désirez vous sentir plus concentré vous pouvez respirer profondément à plusieurs reprises et remarquer le changement produit.

 

  • Méthode de l’escalier

À partir de l’état de relaxation qui suit l’induction, imaginez-vous au sommet d’un escalier qui mène en contrebas nulle part. Les marches sont recouvertes d’un épais tapis blanc à long poil, et vous êtes pieds nus. Vous commencez mentalement à descendre lentement l’escalier, une marche à la fois. Vous vous sentez plus relaxée à chaque pas. Vous descendez en vous aidant d’une rampe, et des petits signes en forme de pyramide apparaissent. Chaque signe porte un chiffre de 1 à 5. Ces chiffres indiquent le niveau d’hypnose que vous avez atteint. Lorsque vous atteindrez le 5e, vous serez dans un état très profond. Au fur et à mesure que vous dépassez les nombres, vous vous sentez aller de plus loin. Plus vous descendrez profondément vous-même, mieux vous vous sentez., et inversement. Arrivé au stade numéro cinq, vous êtes dans un état de relaxation très profond.

 

  • Méthode de l’ascenseur

Pour ceux qui préfèrent se laisser porter plutôt que de marcher, cette méthode est une variante de la précédente. Vous vous imaginez au sommet d’un grand immeuble, dans un ascenseur qui commence à descendre lentement. C’est un ascenseur et confortable et vous vous sentez à l’aise vous pouvez même et introduire des objets ou des choses qui vous plaisent. Vous vous sentez descendre, et vous compter les étages que vous dépasser. Vous vous sentez de plus en plus relaxer en approchant du rez-de-chaussée. Quel que soit le nombre d’étages vous savez qu’au moment où vous atteindrez le bas vous serez dans un état de profonde relaxation.

 

 

  • Méthode de l’escalier mécanique

 

Toujours dans le cadre du mouvement descendant, vous vous tenez dans un escalier mécanique qui vous entraîne lentement et doucement faire un endroit très confortable et relaxant. A l’étage inférieur vous savez que tout est tranquille et paisible en bas, et vous pouvez sentir cette paix qui vous enveloppe tout au long de votre descente. Vous pouvez aussi vous servir des numéro sur les murs pour indiquer votre progression, de 1 à 5 comme dans la méthode de l’escalier.

 

  • Le voyage en voiture

Cette méthode d’approfondissement assez différente des précédentes implique que vous vous imaginiez en train de pénétrer dans votre voiture, et de démarrer le moteur pour commencer à conduire. Vous quittez la ville dans laquelle vous vivez et conduisez jusqu’à ce que la circulation diminue. Vous êtes maintenant dans la campagne, et vous pouvez choisir le cadre environnant qui vous permettra de vous sentir le plus à l’aise et relaxé. C’est peut-être une paisible plage, une profonde forêt, un pré ensoleillé, une cabane dans la montagne, un joli jardin, un endroit réel ou totalement imaginaire. Alors que votre voiture approche de votre destination, vous commencez à ressentir une profond de tranquillité, et un doux sentiment de confort vous envahir, comme si l’endroit vous appelait pour que vous veniez vous relaxer. Vous arrivez dans une paix profonde, sortez de la voiture, et profitez du plaisir d’être là où vous le souhaitez.

 

  • Partir et revenir

Cette méthode est efficace lorsqu’on l’utilise en association avec l’une des autres méthodes d’approfondissement. Après avoir atteint le bas de l’escalier ou de l’escalier roulant, ou après avoir atteint votre destination en voiture, vous ouvrez les yeux un bref instant, voyez la pièce dans laquelle vous vous trouvez effectivement, puis refermez les yeux et retourner dans votre endroit. Dites-vous d’abord que vous êtes totalement relaxer qui vous sera difficile de quitter votre endroit, Et il vous faudra faire un effort pour ouvrir les yeux. Vous remarquez que après être revenu un instant dans la pièce vous êtes contents de fermer à nouveau les yeux et de retourner vers l’endroit où vous vous sentez si relaxer. Vous pouvez faire cela à plusieurs reprises en vous suggérant à chaque fois que votre état sera encore plus profond quand vous retournerez dans votre espace de relaxation.

 

3- À partir de la fin de la méthode d’approfondissement, vous passez au plateau de transition

C’est un espace de confort et de profonde relaxation, un endroit physique imaginaire est un espace psychologique très réel qui vous donne un cadre de référence, un endroit où vous pouvez toucher le fond avant d’entreprendre quoi que ce soit grâce à votre état d’hypnose. Le simple fait d’être sur le plateau de transition pendant un moment sans rien faire peut avoir un effet apaisant, qui comble votre être tout entier. Le fait d’être là et de garder cet endroit en mémoire vous aidera à la fois suivante a retrouvé l’état d’hypnose point à la ligne vous pouvez choisir de vous reposer sur le plateau de transition jusqu’à ce que vous vous sentiez aussi relaxer que vous aimeriez l’être, ou aussi relaxer que vous avez besoin de l’être. Ce besoin varie d’une personne à l’autre, et vous découvrirez que votre niveau de relaxation ne sera pas le même à chaque fois.

Je ne m’étendrais pas plus sur cet article à propos du plateau de transition car je vous prépare une vidéo sur youtube en hypnose profonde avec entre autre l’état esdaile.

Je vous souhaites une bonne pratique

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

ebook de yoan mryoRecevez gratuitement les prochains articles, accédez à des ressources exclusives et telechargez l'ebook: Rêve en conscience, qui offre une multitude de conseils pour favoriser la lucidité onirique. Plus de 1000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?