Pour vaincre la douleur, l’hôpital de Châlons propose l’hypnose
5 (100%) 1 vote

Faire fonctionner l’imaginaire plutôt que de se concentrer sur la peur ou la douleur d’un acte médical, tel est le rôle de l’hypnose pratiquée au centre hospitalier de Châlons-en-Champagne.

Pour vaincre la douleur, l'hôpital de Châlons propose l'hypnose

Valérie Czumak, Christine Bourgoin, toutes deux infirmières anésthésistes et Monique Carlier, médecin anésthésiste.

Au centre hospitalier de la ville préfecture, elles sont trois infirmières anesthésistes à pratiquer l’hypnose avant ou pendant une opération, un acte ou un examen médical sur les patients qui le désirent. Une méthode qui permet même, pour certaines interventions, comme la coloscopie ou des réductions de luxation, entre autres, de ne pas faire d’anesthésie du tout.

L’hypnose peut être pratiquée lors d’un changement de pansement qui peut être douloureux, comme sur une personne brûlée par exemple, ou encore lors de la pose d’une perfusion.

En fait, dès lors qu’un patient peut ressentir une certaine appréhension à la douleur, l’hypnose permet en quelque sorte de détourner l’attention, de revenir sur des événements heureux de la vie et de penser à autre chose, alors même que le médecin est en train de pratiquer l’acte médical.

 

Suite de l’article sur lunion.fr

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

ebook de yoan mryoRecevez gratuitement les prochains articles, accédez à des ressources exclusives et telechargez l'ebook: Rêve en conscience, qui offre une multitude de conseils pour favoriser la lucidité onirique. Plus de 1000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?