Quelle note donnez-vous à cet article?

Ni magie, ni gadget, l’hypnose est un véritable outil thérapeutique. Pratiquée depuis le XVIIIe siècle, elle fait de plus en plus d’adeptes. Aujourd’hui, de nombreux professionnels de santé se forment aux techniques d’hypnose pour aider leurs patients à mieux gérer leur stress, leur souffrance, leur addiction…

Aux Urgences, au bloc opératoire, en cancérologie, associée à la kinésithérapie, dans le cadre d’un sevrage tabagique, pour aider à la perte de poids, pour soigner la douleur ou combattre une addiction, une phobie, un état dépressif… le recours à l’hypnose thérapeutique ne cesse d’augmenter et de se diversifier.

Comment expliquer ce boom ? «L’hypnose permet de réhumaniser le soin, elle personnalise la relation entre le patient et celui qui s’en occupe. On tient compte de la personne, de ses valeurs, de son métier, de ce qui va bien chez elle. On ne s’occupe pas seulement de la plaie», explique le docteur Patrick Bellet, président fondateur de la Confédération francophone d’hypnose (lire page suivante).


Réussissez le changement rapide pour une action de mieux être

hypnose en ligne ou a distanceAvec un millier d'abonné sur son site, bientôt 10000 sur sa chaîne youtube, avec de nombreuses diffusions gratuites d'audio de méditation guidée et auto hypnose, avec des consultations privées à domicile ou à distance... Depuis 2005, Yoan vous propose des réponses concrètes à des problèmes concrets. 

Vous aussi dès maintenant atteignez enfin ce qu'il de meilleur et juste pour vous!

->Cliquez ici pour une consultation sur-mesure<-


L’hypnose se pratique ainsi pour un accouchement, des soins dentaires, bref, toutes les interventions nécessitant une anesthésie locale. Son avantage ? Elle permet de réduire la prise de doses anesthésiques, des réveils plus doux et une récupération plus rapide.

Aujourd’hui, de plus en plus de professionnels de santé se forment aux techniques de l’hypnose. C’est le cas notamment des infirmiers, des médecins anesthésistes et des psychologues. Au CHU de Toulouse- Purpan par exemple , l’infirmière Martine Quintard s’est tournée vers l’hypnose depuis une dizaine d’années avec des résultats probants en ce qui concerne la réduction de la douleur, de l’anxiété préopératoire, de troubles fonctionnels… Forte de son expérience, elle transmet aujourd’hui sons savoir par le biais de sessions de formation à l’hypnose (lire p. 3).

Le suite sur ladepeche.fr

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

ebook de yoan mryoRecevez gratuitement les prochains articles, accédez à des ressources exclusives et telechargez l'ebook: Rêve en conscience, qui offre une multitude de conseils pour favoriser la lucidité onirique. Plus de 1000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?